Le marché de la cuisine intégrée est en pleine développement. Cuisinistes et enseignes de meubles se disputent les faveurs des foyers français, sous-équipés par rapport à leurs homologues européens.


La salle à manger est morte, tuée par la cuisine équipée. La mode, c'est une cuisine ouverte sur le salon, espace de vie où l'on se réunit, mange, travaille, reçoit ses amis… Or, les Français sont sous-équipés en matière de cuisine équipée : 58% selon l'Institut de promotion et d'études de l'ameublement, contre 80% à 90% en Allemagne, Italie, Grande-Bretagne ou encore Pays-Bas.


Le marché de la cuisine en France est estimé à 2,44 milliards d'euros, selon le Syndicat national équipement cuisine (Snec). «En 2011, sa croissance sera à deux chiffres, malgré la crise. En France, les ménages ont longtemps privilégié l'immobilier, au détriment de l'équipement de la cuisine ou de la salle de bains. Mais c'est en train de changer», analyse Pascal Raulot, président du Snec. Ce potentiel fait baver fabricants et distributeurs.


Trois groupes français, à la fois fabricants et distributeurs, se partagent aujourd'hui environ la moitié du marché des cuisinistes: la SALM (Schmidt et Cuisinella, environ 600 magasins), Fournier (Mobalpa, 500 points de vente) et Arthur Bonnet (une centaine de magasins).


D’autres « petits » cuisinistes, ont investi dans le marketing mobile pour toucher une cible plus jeune, plus connecté, en mettant en ligne des sites internet mobiles ou des applications iPhone et androide, tel que Oskab, qui a intégré l'utilisation du Smartphone à sa stratégie marketing, avec la mise en place d'un nouveau site mobile, plus universel, qu'une application à télécharger et qui a aussi mis à la disposition des internautes un logiciel leurs permettant de concevoir une cuisine pas cher adaptée à leurs besoins et de choisir les meubles de cuisine et salle de bain  qu'ils souhaitent (ilot de cuisine, plan de travail, armoire salle de bain...).


L'autre moitié du marché est réservée aux enseignes de meubles, comme Conforama, But, Fly et surtout Ikea. La société suédoise célèbre pour son mobilier et sa décoration à bas prix vient de sortir une application pour iPhone censée aider les futurs consommateurs à localiser et préparer leurs visites dans le magasin le plus proche.


A l’aide de fonctions comme la Shopping List, les futurs clients peuvent sélectionner à l’avance les articles et modèles qui les tentent, et obtenir directement l’état des stocks par magasin. Ils peuvent aussi instaurer un dialogue avec un vendeur afin d’obtenir de plus amples informations sur un article en particulier.

Contenus connexes

Raphael Richard

Raphaël Richard, spécialiste en référencement naturel, marketing à la performance et eréputation.

Créateur du site

Tribune Libre

Offre d'emploi

L'agence de référencement publie actuellement une offre d'emploi référencement. Passionné à des moteurs de recherche et du SEO, connectez-vous.

eXTReMe Tracker