A côté des grandes théories sur la transformation digitale, la diffusion d'applications pratico-pratiques modifie les habitudes des entreprises et produisent de la dématérialisation "utile".

Google a commandé une étude à un institut examinant les outils utilisés par les internautes pour découvrir les applications. L'étude est orientée, puisque commandée par Google, grand vendeur de publicité pour... application, mais renvoient à des réalités intéressantes.

S'il est un secteur dont les acteurs n'ont pas été très actifs sur internet, c'est bien la restauration. Ils sont, en partie, passés à côté des opportunités du vieil internet. Il serait dommage qu'ils passent à côté de celles offertes par le marketing mobile.

Le monde de la finance n'a pas manqué d'être touché par le marketing mobile et les usages sont évolués si rapidement que les smartphones sont devenus des cibles de choix pour les hackers jadis spécialisés dans le phishing.

Alors que le smartphone est devenu un outil privilégié par les consommateurs français, la technologie mobile permet quant à elle aux assureurs d’avancer d’un pas rapide vers le développement de leurs activités. De plus en plus prisé par les acteurs du secteur de l’assurance, ce nouveau canal de la technologie permet aux entreprises de diffuser leurs offres, d’entretenir une relation gagnant-gagnant avec leurs cibles, de fidéliser leurs clients, ainsi que de capter de nouveaux prospects.

Arnaques mobiles

Raphael Richard

Raphaël Richard, spécialiste en référencement naturel, marketing à la performance et eréputation.

Créateur du site

Tribune Libre

Offre d'emploi

L'agence de référencement publie actuellement une offre d'emploi référencement. Passionné à des moteurs de recherche et du SEO, connectez-vous.

eXTReMe Tracker