Un smartphone est parfois un ordinateur qui a besoin d'un autre ordinateur, lui même connecté au web, pour s'initialiser lors de sa première utilisation.

C'est Apple qui a définit cette règle quelque peu surprenante. Il a été suivi par tous les autres constructeurs de smartphones. Pour initialiser un smartphone, il faut le connecter à un ordinateur lui-même connecté à internet et équipé d'un logiciel de synchronisation. Ce logiciel de synchronisation (itunes pour les iphones ou Zune pour les Windows Phone) obligent les utilisateurs à créer un compte, rentrer leur numéro de carte bancaire afin de pouvoir facturer de façon indolore leurs achats. Au moment où les internautes ouvrent leur compte, ils acceptent des conditions générales d'utilisation relativement longues et complexes (l'équivalent de de 15 à 20 pages).

Une fois, le compte créé sur le logiciel de synchronisation, il est possible de téléphoner. Si l'internaute a souscrit un abonnement internet pour son téléphone mobile (la norme en Europe et aux États Unis), il peut naviguer sur le web, télécharger des emails et envoyer des MMS. Mais il peut également télécharger des applications qui lui offrent des fonctionnalités ludiques, pratiques ou diffusant des informations.

La richesse et la multiplicité de ces applications constitue l'une des quatre explications de l'explosion du développement du marché des smartphones. Les trois autres explications sont la diminution du prix du transfert de données internet (liées à la mise en place des forfaits internet illimités par la plupart des opérateurs de téléphonie mobile), l'accélération de la vitesse de connexion à internet et la possibilité avec le petit écran de son smartphone de consulter assez confortablement à des sites web qui n'ont pas été conçus à la base pour être visualisés sur un téléphone portable.


Chaque smartphone fonctionne grâce à un système d'exploitation qui est propre à chaque plateforme: les iphones, Google Phone ou Windows phone ont chacun leur propre système d'exploitation. Les systèmes d'exploitation sont déjà chargés lors de la fabrication du téléphone, mais sont régulièrement mis à jour, à distance. A chaque mise à jour, les fonctionnalités changent et enrichissent les possibilités de développement d'applications.

Une course à la puissance est engagée, tout comme pour les ordinateurs classiques et les smartphones sont victimes d'obsolescence encore plus rapidement que les ordinateurs classiques.

Lorsque l'on développe un site web, les problèmes de compatibilités entre les ordinateurs et systèmes d'exploitation grâce aux standards communs d'internet. Lorsque l'on développe une application, au contraire, on se trouve confronté à 6 ou 7 systèmes d'exploitation différents et à trois génération de smartphone offrant des puissances de calculs différentes, ce qui rend les choix technologiques relativement complexes.

Contenus connexes

Raphael Richard

Raphaël Richard, spécialiste en référencement naturel, marketing à la performance et eréputation.

Créateur du site

Tribune Libre

Offre d'emploi

L'agence de référencement publie actuellement une offre d'emploi référencement. Passionné à des moteurs de recherche et du SEO, connectez-vous.

eXTReMe Tracker